logo_DIM_okILEdeFrance_450px_wbkg.png

Appel à projet 2019-1

Equipement au fil de l'eau

okonomi_equip_5.v2.png

Manifestation d'intention > MAP-InStoRe

Appel à projet 2019-1 – Equipement au fil de l’eau

Projet  MAP-InStoRe (Matériaux anciens et patrimoniaux : informatique de stockage et de réseau)

 

Point de contact/coordination : Serge Cohen <serge.cohen@synchrotron-soleil.fr>

 

1. Description du projet

Suivant le schéma du projet 3M3 (http://www.dim-map.fr/projets-soutenus/3m3/), le projet MAP-InStoRe vise à permettre aux laboratoires partenaires du réseau DIM Matériaux anciens et patrimoniaux, d’acquérir des équipements informatiques relatifs au stockage, au réseau et au calcul, de telle sorte qu’une meilleure interconnexion à l’intérieur de chaque laboratoire, mais aussi entre ces laboratoires soit assurée. Il s'agit à la fois de pourvoir de l’équipement matériel et logiciel pour :

  • le transfert numérique des données constituées à partir des instruments d’un laboratoire membre du réseau DIM d’un lieu à l’autre ;
  • la meilleure exploitation possible des données par le calcul, au sein des laboratoires portant les thématiques de recherche.

Ainsi les membres du DIM Matériaux anciens et patrimoniaux, qu’ils disposent ou non d’équipements en accès large pourront bénéficier d’un soutien pour améliorer leurs conditions d'accès et d’exploitation des données générées par l’utilisation des équipements financés par le réseau. Finalement les équipements acquis dans le cadre de ce projet permettront aussi d'améliorer l'accès aux grandes infrastructures de données et de calcul, en particulier à l'IDRIS, au CC-IN2P3 et à Huma-Num.
Les partenaires de MAP-InStoRe acquerront localement des équipements actifs réseau (commutateur/switch, routeur…), des systèmes de stockage et d’archivage pour les données scientifiques (baies de disques, robot d’archivage…) ou des moyens de calcul pour le traitement des données (serveur de calcul, station de travail…). Ces équipements auront pour objectif de faire monter en gamme l'infrastructure du « dernier kilomètre » à l’intérieur des laboratoires du DIM, afin de promouvoir l’accessibilité et l’utilisation des données numériques acquises à l’aide des équipements financés, que les équipes mettent à disposition des équipements ou bien qu'elles en soient utilisatrices. Cette mise à niveau des systèmes locaux pour les membres du DIM Matériaux anciens et patrimoniaux est une des conditions nécessaires pour déployer une infrastructure « Données », optimisée de bout en bout entre les équipements, leurs utilisateurs et les éventuels moyens de calcul servant à l'exploitation des résultats. 

Ce projet vise ainsi à augmenter les capacités en interne des laboratoires et institutions de telle sorte que l'articulation entre équipements, serveurs, traitements de l’archivage et postes de travail au sein d'un même laboratoire soit améliorée :

  • Être capable d'accéder « en local » aux données les plus exploitées et les plus volumineuses, même quand ces données ont été acquises sur un équipement distant.
  • Faciliter la diffusion des données expérimentales, nativement numériques, entre laboratoires et établissements du DIM matériaux anciens et patrimoniaux.
  • Promouvoir les études quantitatives, pour exploiter pleinement les capacités de mesure des équipements financés par le DIM Matériaux anciens et patrimoniaux.

 

2. Porteurs et partenaires

Ce projet est ouvert à l’ensemble des membres du DIM Matériaux anciens et patrimoniaux. Il est initié par les laboratoires IPANEMA, ETIS, LCP, CRC, C2RMF, MAE, CELESTE et LMO. Chacun de ces partenaires, ainsi que tout autre membre du réseau qui s’associerait au projet à la suite de cette manifestation d’intention, fera une proposition d’acquisition de matériels correspondant à une aide maximum de 50k€ et s’engagera à co-financer les équipements acquis selon le ratio fixé par la Région.

Personnes connectées : 1