logo_DIM_okILEdeFrance_450px_wbkg.png

Appel à projet 2019-1

Equipement au fil de l'eau

okonomi_equip_5.v2.png

Manifestation d'intention > RUGOLIS

Appel à projet 2019-1 – Equipement au fil de l’eau

Projet RUGOLIS (RUGOsimètre de terrain pour évaluer L'état de surface In Situ)

Porteurs de projet :

Stéphanie Duchêne, Assistante Ingénieur, David Giovannacci, Ingénieur de Recherche, Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques, CRC-LRMH, USR 3224.

Partenaire :

Yannick Melinge, Professeur, Laboratoire de Mécanique et Matériaux du Génie Civil, L2MGC, EA 4114, Université de Cergy-Pontoise.

 

1. Description du projet

L’état de surface des matériaux du patrimoine immobilier évolue au cours du temps du fait d’interventions humaines (usage courant, restaurations ou dégradations) comme de facteurs environnementaux (proliférations microbiologiques, contaminations en sels solubles). La topographie de la surface est classiquement visualisée à l’aide de la photographie sous lumière rasante. Cette technique simple d’utilisation ne permet cependant qu’une localisation de ce relief sans mesure des paramètres caractérisant la rugosité.

Le LRMH et le L2MGC souhaitent acquérir un rugosimètre portable sans contact, à même d’accéder à un large spectre d’ordres de grandeurs de la rugosité (de 10µm à quelques mm) et, ce, pour une large famille de matériaux.

 

2. Accès

Dans un premier temps, la mise au point des différents protocoles nécessitera une accessibilité de l’instrumentation limitée au membre du consortium.

À moyen terme, une facilité d’accès sera accordée aux étudiants de l’INP et du master de conservation restauration de l’université Paris IV Tolbiac pour caractériser les états de surface durant leurs travaux sur les œuvres.

À plus long terme, l’équipement sera mis à disposition des membres du DIM-MAP. Dans la phase opérationnelle de diagnostic sur site, la diffusion des résultats d’analyses fera l’objet d’une étude au cas par cas avec la mise en place d’un comité chargé d’évaluer la sensibilité de ces données.

 

3. Porteur et partenaire

Le LRMH est un service à compétence nationale du Ministère de la Culture qui associé à l’unité de service et de recherche du Centre de Recherche sur les Collections, placé sous la tutelle du MiC, du CNRS et du Museum d’Histoire Naturelle. Il a pour mission d’apporter une assistance scientifique et technique aux travaux de conservation et de restauration des monuments historiques, qu’ils soient des édifices, de grands ensembles ornementaux ou des objets mobiliers et de développer les recherches associées. Il est composé de 25 scientifiques (15 IR, 8 IE, 1 AI, 1 TR) dont 19 permanents, hors étudiants.

Son partenaire pour ce projet, le L2MGC, développe ses activités dans le domaine du Génie Civil sur des problématiques liées à l’optimisation des matériaux et au comportement des structures et des ouvrages; conjuguant à la fois des approches expérimentales et des travaux de modélisation, de l’échelle microstructurale à l’échelle macrostructurale. Il comprend actuellement 30 membres (5 PR, 16 MCF (dont 3 HDR), 2 IR, 2 IE, 1 secrétaire, 3 PAST, 1 ATER), hors étudiants.

 

Le projet est ouvert à tous les partenaires membres du réseau du DIM qui pourraient être intéressés par le développement d’application de cet appareil.

Personnes connectées : 1